Commanderie des Costes du Rhône

Baronnie de Québec

Page d'accueil 

Les activités

Les photos

Les vins du Rhône

Autres sites Web

Contactez-nous

Coupo Santo

Le portrait

La carte

La géographie

Les cépages

Les appellations

Les caractères

La géographie de la région


Entre les villes de Lyon, au nord, et d'Avignon, au sud, le vignoble des Côtes du Rhône borde le fleuve. L'ancien lit du Rhône, autrefois beaucoup plus large, y a accumulé des alluvions qui constituent un terrain riche pour la vigne.

La partie septentrionale, très étroite et aux pentes abruptes, va de Vienne (France) à Valence (France) où le vignoble s'élargit et s'aplatit considérablement pour former, jusqu'à Avignon, la partie méridionale. Celle-ci comporte une différence géologique visuellement remarquable, soit un sol argileux recouvert en maints endroits, notamment à l'extrême sud, de gros cailloux blancs qui jouent un rôle essentiel dans le caractère de vins; en effet, en réfléchissant le soleil toute la journée et en conservant la chaleur durant la nuit, ils contribuent à l'élaboration de vins très chaleureux et riches en alcool.

Le vignoble méridional de la Vallée du Rhône s’étend d’Avignon à Montélimar, sur une superficie de 71 000 hectares.

 

A l’inverse du vignoble septentrional, qui suit le Rhône de façon plus longitudinale, celui des Côtes-du-Rhône méridionales s’étale sur la grande zone de convergence du Rhône et de tous ses affluents, qui a pour centre Orange.

 

Les terroirs y sont extrêmement complexes, situés sur des coteaux et plateaux issus des alluvions anciennes qui ont formé un bassin sédimentaire aux terrains riches et diversifiés. Ce qui expliquent l'utilisation d'un grand nombre de cépages.

MAJ: 1er décenbre 2017